Maître mécanicienne ou maître mécanicien en tuyauterie

Maître mécanicienne ou maître mécanicien en tuyauterie1

Nature du travail *

Le rôle principal et habituel de la personne salariée de cette classe d’emplois consiste à assumer la responsabilité de travaux de plomberie et d’exécuter les travaux les plus complexes.

Attributions caractéristiques

La personne salariée de cette classe d’emplois exerce généralement les mêmes fonctions que la tuyauteuse ou le tuyauteur, ses qualifications lui permettant toutefois de les exercer avec plus d’autonomie et d’exécuter les travaux les plus complexes.

Elle doit, en plus, être requise d’assumer en partie ou en totalité la responsabilité des travaux d’installation, de réparation, de modification ou de réfection des installations de tuyauterie de la commission.

Au besoin, elle accomplit toute autre tâche connexe.

Qualifications requises

Formation

Être titulaire d’une licence « d’entrepreneur » émise par le Bureau des examinateurs en tuyauterie ou être titulaire d’une licence appropriée émise par une municipalité en vertu de la Loi sur les installations de tuyauterie.

Dans le cas où la maître mécanicienne ou le maître mécanicien en tuyauterie est appelé à travailler en matière de gaz, être titulaire d’un certificat de compétence en matière de gaz valide délivré par la Régie du gaz naturel.

Être titulaire de tout autre permis ou certificat de qualification requis par les lois et règlements d’ordre public.

1  Aucune personne salariée actuellement au service de la commission ou qui le deviendra ne pourra demander de se voir attribuer cette classe d’emplois après la date d’entrée en vigueur du Plan de classification, édition du 3 mai 2000.

* La nature du travail, les attributions caractéristiques et les qualifications requises sont issues du Plan de classification.

Taux et échelles de traitement horaire (en dollars)

Jusqu’au
2016-03-31
2016-04-01 au
2017-03-31
2017-04-01 au
2018-03-31
2018-04-01 au
2019-04-01
à compter du
2019-04-02
24,57 24,94 25,38 25,89 24,76