Cuisinière ou cuisinier, classe I

Cuisinière ou cuisinier, classe I

Répartition des demandes d’augmentations sectorielle et intersectorielle

2020 2021 2022
Demande intersectorielle CSQ 2 $ 3 % 3 %
Demande sectorielle FPSS-CSQ 1 $ 1 $ 1 $
Total 3 $ 1$+3% 1$+3%

Taux et échelles de traitement horaire (en dollars) intégrant les demandes sectorielle et intersectorielle

à compter du
2019-04-02
2020
3$
2021
1$+3%
2022
1$+3%
Taux fixe 25,77 28,77 30,66 32,61

Nature du travail*

Le rôle principal et habituel de la personne salariée de cette classe d’emplois consiste à assumer la responsabilité, à titre de chef cuisinier, de la bonne marche d’une cuisine et d’une cafétéria servant plus de 75 000 repas par année.

Ces emplois comprennent notamment, en plus de la préparation et de la cuisson des aliments, la coordination du travail du personnel affecté à la cuisine et à la cafétéria, la participation à la préparation et au contrôle du budget, à l’approvisionnement, à la fixation du prix des repas et à l’inventaire permanent des vivres et denrées en réserve.

Attributions caractéristiques

La personne salariée de cette classe d’emplois coordonne les activités de toutes les personnes salariées affectées à la cuisine et fixe les horaires en conséquence.

Elle assure la gestion de la cuisine : budget, prix et approvisionnement.

Elle prépare des menus équilibrés selon les normes de la diététique.

Elle effectue un contrôle rationnel de la distribution des aliments et un inventaire périodique des approvisionnements.

Elle assure l’utilisation rationnelle des aliments et la rotation des stocks de victuailles afin d’éviter la répétition trop fréquente des mets.

Elle voit à l’entraînement du personnel moins expérimenté.

Au besoin, elle accomplit toute autre tâche connexe.

Qualifications requises

Scolarité, certificat de qualification, expérience

Être titulaire d’un diplôme d’études professionnelles en cuisine ou en toute autre spécialité appropriée à la classe d’emplois ou être titulaire d’un diplôme ou d’une attestation d’études dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente, et avoir trois (3) années d’expérience pertinente.

ou

Posséder une qualification officielle équivalente, appropriée à la classe d’emplois et délivrée par un organisme reconnu.

ou

Avoir quatre (4) années d’expérience pertinente.

* La nature du travail, les attributions caractéristiques et les qualifications requises sont issues du Plan de classification.