À propos

À propos

La Fédération du personnel de soutien scolaire (CSQ), c’est :

  • Le seul regroupement au Québec représentant exclusivement du personnel de soutien scolaire des écoles et des centres. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).
  • Le développement de l’expertise dans les champs d’intérêts professionnels de ses membres, notamment :
    • en services complémentaires aux élèves : adaptation scolaire, service de garde, surveillance d’élèves, laboratoire, loisirs, documentation, etc. ;
    • dans le secteur du personnel manuel et des ouvriers spécialisés ;
    • dans le secteur administratif, secrétariat, paratechnique et technique.
  • Par sa structure, une fédération qui est proche de la réalité et des besoins de ses membres pour la négociation et l’application de leurs conditions de travail.
  • Une volonté de maintenir et de soutenir les équipes syndicales locales pour qu’elles soient fortes, argumentées et aguerries afin de couvrir un espace de relations du travail portant l’intérêt de ses membres. À cet égard, les ressources fédératives utilisent leur expertise pour former les équipes des syndicats locaux et les appuyer dans leurs responsabilités techniques, politiques et juridiques. L’information et la formation prennent ici une place importante dans notre rapport de collaboration avec les responsables locaux.
  • Près de 36 500 membres dans les différents centres de services scolaires et commissions scolaires à travers la province.

La Fédération du personnel de soutien scolaire (CSQ) :

  • Bénéficie de l’expertise de la CSQ en éducation et dans les services publics.
  • Profite de liens privilégiés avec le personnel enseignant et le personnel professionnel du monde de l’éducation afin de créer des rapports intercatégoriels pour une meilleure collaboration dans le quotidien et dans la période plus forte qu’est la négociation.
  • Est autonome et exerce, à la CSQ, son pouvoir d’influence pour le personnel de soutien.
  • Combat pour le respect de ses membres et de leurs conditions de travail.
  • Informe régulièrement tous les membres sur les différents enjeux.
  • Est à l’écoute et respecte la parole par l’adoption de sa déclaration de principes.
  • Place le syndicat local dans une meilleure situation organisationnelle en offrant une structure financière qui favorise une plus grande part aux syndicats locaux affiliés à la FPSS-CSQ, sur l’échiquier syndical, pour :
    • Assurer une présence syndicale dynamique et active dans le milieu ;
    • Avoir une réelle disponibilité locale pour rencontrer les membres, les accueillir et les écouter ;
    • Assurer le suivi et la défense des dossiers sur le plan local ;
    • Exercer des actions concrètes afin de faire respecter les conditions de travail des membres ;
    • Permettre aux personnes élues du syndicat local des conditions d’exercice de leur rôle de représentation, tant sur le plan local que national ;
    • Prendre sa place et être reconnu au cœur de l’action quotidienne.

La Fédération regroupe 20 syndicats affiliés dans 25 centres de services scolaires et commissions scolaires

Historique

Le personnel de soutien scolaire est associé à la CSQ, autrefois la CEQ, depuis 1974 au sein de la Fédération du personnel de soutien, fédération où se retrouvait le personnel de soutien des commissions scolaires, des collèges et des universités.

En août 1998, les délégués des différents groupes ont décidé de scinder ladite fédération afin de mieux répondre aux intérêts politiques, professionnels et aux conditions de travail de leurs membres respectifs. La Fédération du personnel de soutien scolaire est une fédération jeune, ouverte, moderne et dynamique.

En 1999, la FPSS-CSQ a instauré la Journée nationale du personnel de soutien scolaire.

Structure et services

Le syndicat local

Il est la pierre angulaire entre les membres, la Fédération et la Centrale, notamment en portant la parole des membres, en transmettant l’information de la Fédération et de la Centrale et en assurant la représentation et la défense des membres dans leur milieu respectif.

Le Congrès

Il est tenu aux trois ans afin d’évaluer le travail fait lors de la dernière période triennale et permet de déterminer les grandes orientations de la FPSS-CSQ pour le prochain triennat.

Le Conseil fédéral

Il est composé de près d’une cinquantaine de déléguées et délégués officiels et substituts nommés par les syndicats locaux.

Il se réunit au moins quatre fois par année et le rythme s’intensifie en période de renouvellement de la convention collective pour assurer la représentation et l’association directe des membres au processus de consultation et de négociation.

Il se prononce et décide notamment sur :

  • la négociation des conventions collectives ;
  • la consultation et la mise à jour du plan de classification ;
  • les positions et les enjeux professionnels propres aux membres du personnel de soutien ;
  • les orientations politiques défendues par la Fédération ;
  • le plan d’action annuel de la Fédération ;
  • le budget de la Fédération ;
  • tout autre sujet d’intérêt pour le personnel de soutien scolaire.

Le Conseil exécutif

De gauche à droite: Stéphane Soumis, vice-président aux communications, au secrétariat, à la formation et à la trésorerie, Éric Pronovost, président; Dominic Latouche, vice-président aux relations du travail et à la vie professionnelle.

Le Conseil exécutif voit à la gestion courante des affaires de la Fédération et à la saine gestion des biens de cette dernière.

Il voit au suivi et à l’application des décisions du Conseil fédéral, il apporte aide et soutien technique et politique aux élus des syndicats locaux.

L’équipe du secrétariat

En plus du personnel de la Centrale, la Fédération a son équipe spécifique pour les affaires courantes de la vie fédérative, soit une secrétaire d’instance, Virginie Delaby-Fina, au bureau de Montréal et trois secrétaires juridiques, Louise Lefebvre au bureau de Montréal et Josée Beaupré et Annie Paradis au bureau de Québec.

L’équipe des conseillères et des conseillers

Elle est composée de conseillères et de conseillers assignés aux différents syndicats. Leur mandat est triple : conseiller sur l’interprétation des conditions de travail, former les représentants des syndicats locaux et défendre les membres, que ce soit lors d’un arbitrage de grief ou au Tribunal administratif du travail en vertu de la Loi sur les accidents du travail et des maladies professionnelles.

Bureau de Montréal :
Me Mélanie Baril, conseillère en relations du travail
Me Charles-David Brulotte, conseiller-plaidoirie
M. Martin Cayouette, conseiller à la vie professionnelle
Me Pierre Charland, conseiller en relations du travail
Me Julie Ducharme, conseillère-plaidoirie
Me Marie-Claude Morin, conseillère en relations du travail

Bureau de Québec :
Me Kassandra Légaré, conseillère en relations du travail

En plus de cette équipe, s’ajoutent les différentes personnes-conseils de la CSQ affectées aux dossiers de la négociation nationale, de la retraite, des assurances collectives, de l’action professionnelle, des communications, de la recherche-action, etc.

Vous pouvez consulter le document PDF du profil de la FPSS-CSQ

Conseil fédéral

Composition

La Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) représente près de 36 500 salariées et salariés provenant de 23 centres de services scolaires et 2 commissions scolaires, regroupés en 20 syndicats répartis sur l’ensemble du territoire québécois.

Instances

Le Conseil fédéral (CF) est l’instance de décisions de la FPSS-CSQ entre les congrès triennaux. Il se réunit au moins 4 fois par année où environ 50 personnes déléguées par leurs syndicats ont l’occasion de participer activement au processus décisionnel. Il adopte le budget, les révisions budgétaires, les états financiers, il forme tout comité qu’il juge à propos et prend, entre autres, toute décision susceptible d’augmenter la participation du personnel de soutien scolaire à la vie syndicale.

Il assure également le contrôle politique de la négociation. Il étudie et adopte, entre autres, le contenu de la revendication nationale et décide de l’acceptation finale de cette entente. Il est formé du Conseil exécutif, de déléguées et délégués des syndicats ainsi que des membres de l’équipe de négociation issus des syndicats.

Le Congrès

Le Congrès est l’instance suprême de la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ). C’est le moment d’arrêt triennal afin de faire le point sur les actions réalisées lors des trois années précédentes et l’occasion d’orienter nos actions pour les trois prochaines années.

C’est pourquoi les membres des délégations nommés par leur syndicat local sont plus nombreux que lors des conseils fédéraux, permettant ainsi un débat plus large.

En plus de discuter des grandes orientations et d’adopter les modifications aux statuts, règlements et politiques de la Fédération, c’est également lors du Congrès que les personnes déléguées élisent les membres du Conseil exécutif de la FPSS-CSQ.

Comités

Les comités de vie professionnelle et les tables de travail

Ils sont formés pour répondre à des besoins spécifiques ou continus, en ce qui concerne les intérêts professionnels ou les conditions de travail des membres.

Ils sont composés de membres issus des syndicats locaux ou des personnes déléguées du Conseil fédéral, d’un membre du Conseil exécutif et, selon le sujet traité, des personnes-conseils de la Fédération ou de la Centrale sont adjointes aux travaux.

Le Comité d’interprétation, de formation et d’application de la convention collective (CIFACC)

Puisque le syndicat local est au cœur de l’action quotidienne, la Fédération réunit régulièrement les représentants des syndicats affiliés pour leur donner de la formation touchant l’application des conditions de travail et des différentes lois du travail dans le but de développer l’expertise de ces personnes, et ce, en plus des formations offertes par la Centrale.