Guide CNESST pour le milieu scolaire

4 mai 2020

La CNESST vient de publier un guide pour le milieu scolaire. Il « vise à garantir que les activités puissent reprendre ou continuer dans les conditions les plus sûres et les plus saines possibles dans le contexte de la COVID-19 ». Malheureusement, il reste encore des imprécisions. Nous allons demander des clarifications sur plusieurs éléments.

Les mesures principales de prévention sont: exclusion des personnes qui présentent des symptômes, la distanciation, le lavage des mains, l’étiquette respiratoire, ainsi que le maintien de mesures d’hygiène avec le matériel, les outils, les équipements et les surfaces fréquemment touchées.

Exclusion des personnes qui ont des symptômes

Afin de prévenir la contamination, les gens qui présentent des symptômes associés à la maladie doivent quitter le milieu de travail. Les élèves doivent être isolés dans une pièce prévue à cet effet et porter un masque de procédure. Pour les élèves isolés, un seul membre du personnel s’en occupe en attendant que son parent vienne le chercher.

Des affiches explicatives des symptômes doivent être disposées, afin que le personnel, les parents et les enfants puissent les consulter.

Trousse d’urgence

La trousse d’urgence doit contenir des gants, des masques de procédure, une protection oculaire, un sac refermable, un survêtement (blouse), de même qu’une solution hydroalcoolique. À partir du 6 mai, des informations seront communiquées via Collecto pour la coordination de l’approvisionnement. Il y aura des informations utiles sur les produits, les fournisseurs, les disponibilités, les prix, ainsi que des conseils en matière de gestion contractuelle.

Distanciation physique

Le 2 mètres doit être respecté en tout temps. La circulation et les interactions doivent être limitées.

Dans le personnel administratif, le télétravail est encouragé. Si les gens doivent se présenter sur les lieux de leur travail, des cloisons doivent être érigées entre différents postes qui sont trop rapprochés et qui ne peuvent être espacés.

Il n’est pas recommandé de porter un équipement de protection, mais le premier ministre a démontré de l’ouverture lors de la conférence de presse aujourd’hui. Nous suivons le dossier.

Le personnel en contact principalement avec des élèves du préscolaire, des élèves handicapés ou des élèves de la formation professionnelle pour des activités pratiques, si les tâches nécessitent absolument d’être à moins de 2 mètres d’une autre personne pour une période de plus de 15 minutes sans barrière physique, et ce, une seule fois par jours, doit porter un masque de procédure et une protection oculaire en tout temps.

Lavage des mains

Se laver régulièrement les mains avec du savons ou une solution hydroalcoolique, pendant au moins 20 secondes. Cela doit être effectué:

•avant de se toucher le visage (yeux, nez, bouche) ;
•après avoir toussé, éternué ou s’être mouché ;
•à l’arrivée la matin et avant le départ en fin de journée ;
•avant et après avoir mangé ;
•après avoir manipulé quelque chose de fréquemment touché ;
•en entrant et en sortant des locaux et après chaque utilisation de l’équipement collectif.

L’étiquette respiratoire

Il faut se couvrir la bouche et le nez lorsqu’on tousse ou éternue avec un papier mouchoir ou son coude.

Maintien de mesures d’hygiène avec le matériel, les outils les équipements et les surfaces fréquemment touchés

Il faut limiter le partage de matériel (stylos, téléphone,…). Il faut nettoyer et désinfecter régulièrement le matériel collectif (téléphone, ordinateur,…) ou dès qu’une personne l’utilise.

Les surfaces suivantes doivent être nettoyées quotidiennement: tables, chaises, locaux, installations sanitaires et tout autre endroit ou matériel pertinent.

L’Institut national de la Santé publique recommande des méthodes de nettoyages. Santé Canada recommande des produits désinfectants.

Obligations légales

« L’employeur a l’obligation de protéger la santé et d’assurer la sécurité et l’intégrité physique de tous ses travailleurs ». Il doit s’assurer que le personnel a « l’habileté et les connaissances requises pour accomplir de façon sécuritaire le travail qui lui est confié ».

« Chaque travailleuse ou travailleur a l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique, et de veiller à ne pas mettre en danger la santé, la sécurité ou l’intégrité physique des autres personnes qui se trouvent sur les lieux de travail (article 49 de la LSST). Pour ce faire, il doit respecter les règles et les mesures mises en application dans le contexte de la COVID-19, au même titre que les autres règles appliquées dans le milieu de travail. La travailleuse ou le travailleur doit aussi participer à l’identification et à l’élimination des risques. S’il voit des risques ou s’il a des suggestions à cet égard, il doit en faire part au comité de santé et de sécurité (s’il y en a un), à son supérieur ou à un représentant de l’employeur. »

Lien pour le guide en milieu scolaire

Lien pour les autres documents