Récupération des effets scolaire en Estrie et à Montréal reportée

29 mars 2020

Le sous-ministre au MÉES, Éric Blackburn, a fait parvenir une lettre aux directions générales de l’Estrie et de Montréal. Étant donné que ces deux régions sont devenues des zones à risque, les élèves ne pourront pas récupérer leurs effets scolaires tout de suite.

Dans des directives précédentes, il est précisé que les commissions scolaires ont jusqu’au 17 avril pour le faire. Par contre, il y a plusieurs éléments dont il faut tenir compte, dont la distanciation, les mesures de désinfection et le nombre restreint de gens à l’intérieur et à l’extérieur de l’école. Pour les autres régions du Québec, les commissions scolaires dévoileront la procédure probablement cette semaine.

Par contre, pour les régions de l’Estrie et de Montréal, cela ne sera pas possible pour l’instant.

Pour lire la lettre du sous-ministre