Mise à jour – Crise du Covid-19 (incluant les services de garde d’urgence en milieu scolaire)

15 mars 2020

Cher membre,

Aujourd’hui, le gouvernement a affirmé que toutes les écoles et tous les centres de formation sont fermés jusqu’au 27 mars inclusivement. Pendant cette période, l’ensemble du personnel des écoles n’a pas à se présenter au travail. Toutefois, le personnel peut être requis pour des mesures d’urgence et des activités essentielles, par exemple, l’ouverture extraordinaire d’un service de garde, le traitement de la paie, des mesures sanitaires ou des travaux d’entretien. Le personnel travaillant au centre administratif d’une commission scolaire doit continuer d’offrir une prestation de travail. Des solutions alternatives comme le télétravail doivent être encouragées, lorsque possible, pour ce personnel.

Le salaire est maintenu, que les personnes travaillent ou non.

Une procédure doit être mise en place dans chacun des services de garde ouvert afin d’assurer la sécurité de chacun (matériels sanitaires disponibles et règles de comportement à adopter dans les circonstances).

Si vous êtes requis au travail dans une école et que vous avez des conditions de santé personnelles, ou vivez avec des personnes ayant de telles conditions, ne permettant pas d’être exposées au risque de contracter le coronavirus vous pouvez demander une exemption à l’employeur et en aviser votre syndicat.

À titre d’exemples, parmi ces conditions, nous retrouvons les personnes âgées de plus de 70 ans, les personnes immunodéprimées, les personnes ayant des problèmes respiratoires, les personnes ayant des problèmes cardiaques importants ou d’autres maladies chroniques du même type.

Les personnes ainsi que les membres de leur famille ayant des symptômes de grippe ou qui sont de retour d’un voyage à l’étranger doivent également être exemptés de travail.

Si vous avez des questions complémentaires, contactez votre syndicat.

Solidairement,
Le CE de la FPSS-CSQ