Que voulez-vous dans votre prochaine convention collective?

14 mars 2019

Dans le cadre du processus de consultation en vue du renouvellement de la convention collective S3 en 2020, nous avons mis en ligne un sondage pour connaitre vos priorités concernant certains thèmes.

Cette collecte de données est importante, car il s’agit de votre convention collective : elle vous appartient. Nous ne pourrons élaborer notre cahier de demandes syndicales sans définir et prioriser ce que vous désirez.

Prioriser

C’est une étape difficile, car on veut toujours tout placer en première position, mais il faut prioriser. Par exemple, désirons-nous augmenter l’accessibilité et rémunérer les congés pour des raisons familiales et parentales ou assurer le droit aux jours fériés des fêtes aux temporaires qui ont travaillé les dix derniers jours, peu importe que le retour au travail soit prévu ou non?

C’est parfois plus facile lorsqu’il y a un ou deux choix, mais lorsqu’il y en a cinq, ou même plus à classer par ordre d’importance, il faut bien peser le pour et le contre. Nous comprenons que nous n’obtiendrons jamais de consensus sur la priorité des énoncés, mais il y aura des tendances, des lignes directrices que nous devrons considérer.

Refuser ce qui est en dernière position?

Le but de l’exercice n’est pas d’éliminer des demandes; nous ne sommes pas à cette étape. L’objectif poursuivi est de connaitre ce que vous considérez comme le plus important. Nous présenterons ces demandes à la partie patronale mais, comme dans toute négociation, plus la négociation avance, il y a toujours un effet d’entonnoir. La partie patronale va se présenter à la table de négociation avec ses demandes et nous, avec les nôtres. Les parties devront faire des choix.

Lors de nos échanges avec le Comité patronal de négociation, il faudra arriver à une entente, mais pas à n’importe quel prix.

Remplissez le sondage

Remplissez le sondage en ligne. Prenez le temps de bien lire les énoncés. Il ne faut pas faire vos choix de façon précipitée, car une convention collective, ça peut durer jusqu’à cinq ans! Dites-nous ce que vous pensez! Votre contribution est essentielle!

Pierre Provençal, vice-président aux relations du travail et à la vie professionnelle