Semer pour récolter

29 juin 2018

À l’approche des vacances, plusieurs participeront à des séances d’affectation pour décider où ils désirent travailler l’an prochain. D’autres conserveront les mêmes occupations, alors que certaines ou certains vivront des changements.

La réalité du personnel de soutien, en été, est méconnue. Les mises à pied cycliques seront vécues par plusieurs membres de la FPSS-CSQ. Le personnel administratif et manuel sera également à l’œuvre pour préparer la prochaine rentrée scolaire.

Économiser sur le dos des travailleurs

Certaines commissions scolaires ont décidé de réduire considérablement le temps de préparation et de planification à la fin des mois de juin et d’août. Nous décrions ces décisions : si nous voulons que tout soit prêt à temps, il faut reconnaitre l’importance de ces moments. Cela évite des surprises, et la vie de toutes et tous en est facilitée.

Semer pour récolter

L’été, lorsque je semais les graines de carottes dans le jardin, mon père me disait : « Il faut en prendre soin si on veut que ça pousse; il faut arroser suffisamment et de façon régulière. » En éducation, est-ce qu’on s’occupe adéquatement du personnel pour qu’il avance, qu’il s’accomplisse dans son travail, qu’il puisse s’occuper de façon optimale des élèves et des besoins de la commission scolaire, et offrir un service de qualité?

Les élections

À l’approche des élections, notre fédération ainsi que celle des enseignantes et enseignants, et des professionnelles et professionnels continuent de tout mettre en œuvre pour que l’éducation soit une priorité. C’est à ces occasions que l’on perçoit toute la force de la CSQ. Cela nous permet de nous rassembler et d’agir de façon concertée.

S’impliquer pour changer

Avec les stratégies de décentralisation vers les établissements, il faut prendre part aux débats pour s’assurer que l’on tiendra compte du personnel de soutien. Nous remercions tous les gens qui s’impliquent dans les conseils d’établissements, dans les conseils de déléguées et délégués, et dans tous les comités qui permettent de défendre le personnel de soutien. Avec les plans d’engagement vers la réussite, de nombreux budgets seront adoptés dans les milieux. Il faut participer aux discussions.

D’ailleurs, j’étais très fier de constater la présence de membres du soutien lors de la marche des travailleuses et des travailleurs. Plusieurs personnes ont franchi des centaines de kilomètres pour militer et demander une meilleure reconnaissance. J’ai senti que les gens étaient unis et engagés.

Bon été!

Je vous souhaite des vacances à la hauteur de vos attentes!

Éric Pronovost, président FPSS-CSQ